19.8 C
Casablanca
lundi, septembre 26, 2022
spot_img

Offre hôtelière : Le Groupe Barceló renforce sa présence au Maroc

Un mémorandum d’entente a été signé, jeudi à Tanger, entre le ministère du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, le ministère délégué en charge de l’Investissement, de la convergence et de l’évaluation des politiques publiques et le Groupe Barceló, en vue de stimuler l’investissement privé dans le secteur touristique.

Signé par la ministre du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, Fatim-Zahra Ammor, le ministre délégué en charge de l’Investissement, de la convergence et de l’évaluation des politiques publiques, Mohcine Jazouli, et le président du groupe Barceló, Simón Pedro Barceló Vadell, ce mémorandum d’entente consiste en l’acquisition et la rénovation de plusieurs hôtels au Maroc, afin de leur donner un nouveau souffle et enrichir l’offre hôtelière du Royaume.

La ministre a procédé également à l’inauguration de l’hôtel Barceló Tanger, une propriété historique datant de 1950 et qui fait peau neuve pour proposer une nouvelle expérience aux voyageurs. Outre son emplacement stratégique face à la Méditerranée et sa proximité des commodités et des principaux sites touristiques de la ville du Détroit, le Barceló Tanger enrichira la capacité litière de Tanger-Assilah de 400 lits supplémentaires pour atteindre une capacité globale de 17.600 lits.

Dans une déclaration à la presse, Fatim-Zahra Ammor a souligné que ce mémorandum a pour objectif de renforcer la présence du groupe Barceló au Maroc et diversifier l’offre touristique à Tanger. La ministre a fait savoir que l’hôtel Barceló Tanger, doté d’une capacité de 400 lits, permettra de porter à 17.600 lits la capacité litière globale de Tanger-Assilah, notant que cet investissement vient accompagner les efforts déployés au niveau des infrastructures touristiques de la ville, notamment la réhabilitation de la Médina, et renforcer l’attractivité de la ville auprès des touristes étrangers et nationaux.

Pour sa part, Mohcine Jazouli a affirmé que ce mémorandum signé avec un grand opérateur espagnol, qui fait partie des principaux groupes hôteliers au Maroc et qui a prévu d’investir 500 millions de dirhams (MDH) dans les prochaines années, vise à promouvoir l’investissement dans le tourisme, secteur fondamental pour l’économie du Maroc.

Le ministre a également mis l’accent sur le rôle que joue le secteur touristique comme moteur de développement socio-économique du Maroc, relevant que la présence de grands opérateurs touristiques au Royaume, comme le groupe Barceló, est essentielle, eu égard à leur contribution à la création d’emploi. De son côté, le président du groupe espagnol a affirmé la volonté du groupe de contribuer au développement du tourisme à Tanger, soulignant que la groupe compte aujourd’hui six hôtels au Maroc, notamment à Casablanca, Fès, Marrakech, Agadir et à Tanger. Après avoir salué l’appui des autorités marocaines à ce projet, le responsable a réitéré l’engagement du groupe à renforcer ses investissements au Maroc et à contribuer activement à la promotion du secteur touristique.

Quant à l’ambassadeur d’Espagne au Maroc, Ricardo Díez-Hochleitner, il s’est dit heureux d’assister à l’inauguration de l’hôtel du Groupe Barceló, qui est l’une des chaines hôtelières les plus importantes non seulement en Espagne, mais dans le monde entier, et qui jouit d’une forte présence au Maroc, le pays ami et voisin de l’Espagne, soulignant qu’il s’agit d’un bon signe du retour en force de l’investissement espagnol au Maroc. « La présence d’un hôtel d’une chaine espagnole à Tanger met en exergue le fait que nous soyons des pays qui ont beaucoup à faire ensemble », a-t-il dit, relevant que la présence des ministres à cette cérémonie est un signe très clair de l’accueil réservé aux investisseurs espagnols au Maroc.

L’ambassadeur a, à cet égard, invité les investisseurs espagnols à tirer profit des opportunités d’affaires qu’offre le Royaume, formulant le souhait que les relations entre le Maroc et l’Espagne se développent davantage, dans le cadre d’un partenariat gagnant-gagnant en faveur du développement des deux pays et de la prospérité des deux peuples.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence notamment du Wali de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed Mhidia, du maire de Tanger, Mounir Laymouri, du directeur général de l’Agence pour la promotion et le développement du Nord (APDN), Mounir El Bouyoussfi, et de plusieurs responsables du Groupe Barceló.

Il est à noter que dans le cadre de la feuille de route collaborative lancée par Mme Ammor et sur laquelle travaillent conjointement, les équipes du ministère, les acteurs du tourisme et les professionnels du secteur privé, la ville de Tanger figure parmi les destinations prioritaires, eu égard à ses potentialités touristiques et son rôle central dans le développement territorial de toute la région Tanger-Tétouan-El Hoceima.

Ainsi, l’ambition du ministère est d’augmenter l’attractivité de Tanger sur plusieurs produits touristiques, dont le City Break, le tourisme culturel et le tourisme d’affaires. Dans ce contexte, l’hôtel Barcelo enrichira l’infrastructure MICE de la ville avec un espace événementiel pouvant accueillir jusqu’à 600 personnes . Cet investissement vient également renforcer les efforts déployés au niveau des infrastructures touristiques de la ville, notamment la réhabilitation de l’ancienne Médina, un facteur d’attractivité majeur de Tanger.

A rappeler que la destination « Tanger » a réalisé une excellente saison estivale avec plus de 97.000 arrivées internationales aux établissements d’hébergement touristique classés entre juin et août 2022, soit une croissance de 12% par rapport à la même période de 2019. Aussi, deux marchés émetteurs se distinguent sur cette même période, à savoir la France avec 33% de croissance et le Royaume-Uni avec 48%. Par ailleurs, la destination a récupéré, entre janvier et août, 75% des arrivées internationales aux établissements d’hébergements hôteliers touristiques classés de 2019.

Sur le plan national, le Maroc affiche un bilan positif avec 6,8 millions d’arrivées aux postes frontières depuis le début de l’année, soit 73% des réalisations de 2019, et ce en dépit de la fermeture des frontières pendant les 5 premières semaines de 2022.

Source : laquotidienne.ma

Articles Liés

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER

Ne manquez pas les nouveautés que nous réservons à nos fidèles abonnés.

Viens de paraître :

« Le Spécial Top Résa 2022, d’Hôtellerie News »