jeudi , septembre 23 2021
Home / ACTUALITÉS TOURISME / UN NOUVEAU PLAN DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE POUR TANGER

UN NOUVEAU PLAN DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE POUR TANGER

Lors d’une réunion avec le département de tutelle, le Conseil régional du tourisme a dévoilé le nouveau plan d’action pour l’année 2018, mais aussi relevé son manque de moyens. Les détails.

Le déplacement à Tanger du ministre Mohamed Sajid et de sa secrétaire d’État chargée du Tourisme, Lamia Boutaleb, a été l’occasion de présenter le nouveau plan d’action pour le développement touristique de cette destination. C’est ce qu’on peut lire dans les colonnes du quotidien Aujourd’hui Le Maroc, dans sa livraison du 29 novembre.

Ce nouveau plan s’articule autour de quatre axes: la gouvernance, l’amélioration de la qualité d’accueil, la promotion et l’animation de la ville, et enfin sa connectivité avec d’autres destinations. Parmi les actions programmées au titre de l’année 2018 figurent la consolidation des marchés traditionnels et le développement de nouveaux marchés émetteurs, l’amélioration de la connectivité aérienne de la destination, la finalisation des travaux de la Villa Harris et l’ouverture des musées de Perdicaris et Cap Spartel. Il s’agit aussi de promouvoir le secteur des croisières, qui vient d’enregistrer une forte chute d’activité avec l’accueil de 16 navires seulement entre janvier et août 2017, contre 68 en 2016 et 85 en 2015.

Les professionnels du secteur ont profité de cette réunion avec les responsables gouvernementaux pour déplorer le manque de moyens financiers du Conseil régional. Et vu son rôle important dans la promotion de la région, aussi bien au Maroc qu’à l’étranger, ils ont appelé le département de tutelle à contribuer à faire sortir le conseil de cette impasse.

Rappelons que la ville du Détroit dispose de quelque 105 établissements d’hébergement hôtelier et touristique, totalisant une capacité de 12.300 lits. La destination se distingue aussi par ses multiples atouts et un arrière-pays lui permettant de diversifier son offre autour du tourisme culturel, d’affaires, balnéaire, de croisière, mais aussi sportif.

Vérifiez également

Hôtellerie: à l’agonie, les professionnels interpellent le gouvernement

La Fédération nationale de l’industrie hôtelière (FNIH) lance un «S.O.S de survie» de toutes ses …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *