samedi , avril 20 2019
Home / EDITOS / De nouvelles synergies, une nouvelle dynamique. « 2017, une année exceptionnelle »

De nouvelles synergies, une nouvelle dynamique. « 2017, une année exceptionnelle »

Après des années de stagnation, les chiffres sont à la hausse, une croissance qui pousse les professionnels du secteur à l’optimisme. Le tourisme national a donc, enregistré une année exceptionnelle en 2017. Le nombre d’arrivées, les nuitées dans les EHTC et les recettes en devises ont enregistré une nette augmentation. 11,35 millions de touristes, ce qui représente une hausse de 10% par rapport à 2016.

L’année 2018 sera décisive pour mesurer le rebond et surtout la pérennité d’une croissance mise à mal depuis  2009 Hormis la consolidation des marchés traditionnels européens (France, Espagne …) c’est surtout le potentiel des marchés émergents (Chine, Russie…) qui permet aux opérateurs d’être optimistes pour l’année 2018. Une augmentation sensible des arrivées en 2018 est donc conditionnée à un effort de promotion et d’amélioration de l’accueil.

Cependant, il faut reconnaître que nous sommes confrontés  aujourd’hui  à de multiples défis qui nécessitent la mobilisation effective de tous les acteurs de notre Fédération et une synergie renouvelée avec les autres instances touristiques, qu’elles soient institutionnelles ou professionnelles. Le secteur de l’hôtellerie, navire amiral de notre tourisme, se doit de repenser sa stratégie de développement, son positionnement, ses modes de financement, de commercialisation et de distribution.

Des solutions pragmatiques doivent être mises en place afin de préserver la qualité de notre offre et la solidité financière de nos établissements. D’autres questions essentielles telle que la gouvernance, doivent être débattues en toute franchise et en toute liberté.

Nous devons faire en sorte que cette embellie se poursuive dans la sérénité, l’optimisme et surtout mettre le développement durable au cœur de nos ambitions. Il est clair que l’année 2018 sera décisive pour la pérennité de la croissance. Qu’il s’agisse de la distribution  via internet, de la problématique de la fiscalité hôtelière, son harmonisation et simplification, ou encore de la mise en oeuvre du futur système de classement, les acteurs et professionnels du secteur doivent prendre la parole et s’exprimer, livrer leurs points de vue, leurs propositions, contribuer à un débat sain et constructif.

Nous avons le devoir d’inscrire le Maroc dans le registre des destinations incontournables dans le monde, de créer des richesses et de l’emploi, de préserver notre patrimoine naturel et culturel.

C’est la condition sine qua none pour que le tourisme continue d’être un vecteur du développement économique du Royaume.

 

Lahcen ZELMAT

Président de la FNIH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *