dimanche , décembre 15 2019
Home / ACTUALITÉS TOURISME / Tourisme : 8.000 lits hôteliers mis sur le marché et sept projets lancés en 2019

Tourisme : 8.000 lits hôteliers mis sur le marché et sept projets lancés en 2019

Depuis 2017, le nombre des arrivées et des nuitées ne cesse d’augmenter pour le plus grand bonheur des opérateurs du secteur privé. Pour faire face à l’afflux croissant de touristes étrangers et nationaux dont les arrivées et les nuitées ont crû d’environ 6% en 2019, ils ont investi 7 milliards de dirhams qui ont créé 3.500 emplois et 8.000 lits supplémentaires. Ce qui a porté la capacité litière du Maroc à près de 270.000 lits. Cette capacité sera davantage renforcée : 7 nouveaux projets ont été lancés pour un investissement de 8,3 milliards de DH.

Chaque année, l’attractivité touristique du Maroc se confirme avec plusieurs ouvertures de lignes aériennes qui drainent davantage de visiteurs étrangers dans des villes qui affichent de bonnes performances en termes de taux de remplissage mais qui font face cependant à une capacité d’accueil hôtelière insuffisante dans les périodes de pointe.

Les chiffres publiés récemment par la Chambre des représentants sur la discussion du budget sectoriel 2020 du ministère du Tourisme et du transport aérien, donnent des détails sur les investissements consentis en 2019 par opérateurs pour s’adapter à l’évolution de l’activité touristique.

On y apprend que durant les 10 premiers mois de l’année 2019, les arrivées de touristes étrangers de séjour (TES) et de MRE ont augmenté, par rapport à la même période de 2018, de 6,4% (soit un total de 9,3 millions) et que les nuitées ont connu la même dynamique avec une croissance de 5,3% (17 millions).

Afin d’accompagner cette évolution quantitative, les opérateurs privés ont consenti 7 MMDH d’investissements pour construire de nouvelles unités hôtelières. Aucune indication précise n’a été donnée quant aux villes d’implantation. Celles-ci ont été ouvertes en 2019.

Cela a permis de générer 3.500 emplois et 8.000 lits supplémentaires qui ont fait passer la capacité litière du Maroc d’un peu plus de 260.000 lits en 2018 à près de 270.000 lits en 2019.

49% de ces nouveaux lits sont dans des établissements classés 4 et 5 étoiles, 21% dans des 1,2, et 3 étoiles et 30% dans les maisons d’hôtes et les appart-hotels.

Une évolution jugée suffisante par un expert qui précise cependant que la capacité actuelle devra encore être renforcée sachant que la construction d’une nouvelle unité hôtelière demande 2 à 3 ans.

Le secteur privé semble conscient de cette opportunité. En plus des ouvertures de 2019, il a également signé 7 conventions avec des marques internationales pour construire de nouveaux établissements hôteliers qui devraient être prêts en 2021 ou 2022 et qui seront implantés dans des villes qui n’ont pas été précisées.

L’investissement total prévisionnel est de 8,33 milliards de dirhams dans 7 projets hôteliers. Dans le détail, les Marocains devraient débourser 5,453 MMDH. De leur côté, des investisseurs émiratis vont mobiliser 2,877 MMDH pour des investissements hôteliers dans la seule ville de Rabat.

Selon le débat parlementaire, le développement des liaisons aériennes en 2019 a permis de créer 500.000 nouveaux sièges aériens pour un total de 4 millions de fauteuils.

En 2020, le ministère du Tourisme et du transport aérien va fonctionner avec un budget de 828 millions de dirhams dont 725 MDH seront consacrés à des investissements et 102 au fonctionnement.

Vérifiez également

Fiche d’information: Salon IFTM TOP Résa 2019⁩

Télécharger la fiche d’information sur le salon IFTM Top résa accompagnée de données sur le marché …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *