19.8 C
Casablanca
lundi, septembre 26, 2022
spot_img

Les hôteliers et agents de voyages de Casa-Settat s’allient pour la bonne cause

A l’instar de plusieurs autres corporations professionnelles du secteur touristique, l’AIH Casablanca et l’ARAVCS reviennent à la charge pour dénoncer cette crise que tout le monde dénonce. Mais bien que la conjoncture ait atteint le summum de la véhémence, les 2 associations sont toujours sur une onde fair-play et à aucun moment ne montrent qu’elles sont totalement désespérées, confiants en un avenir meilleur et qui est en train de se dessiner, avec la constitution du nouveau Gouvernement qui va, sans doute, donner corps au nouveau modèle de développement économique et, partant, touristique du pays.

Retour sur les points forts du communiqué de presse commun rendu public par l’Association de l’Industrie Hôtelière de Casablanca et l’Association Régionale des Agences de Voyages de Casablanca-Settat.

Mohammed Saouti (Président de l’Association de l’Industrie Hôtelière de Casablanca)
Khalid Benzzouz (Président de l’Association Régionale des Agences de Voyages de Casablanca-Settat)

Le communiqué fait, en effet, savoir que « l’avènement de la pandémie Covid-19, fléau mondial a complètement déstructuré et mis en péril les activités touristiques marocaines dans leur globalité ».

Dans les faits, les 2 entités déclarent que leurs corps de métiers sont durement confrontés aux répercussions négatives des dernières mesures restrictives limitant les déplacements entre les villes, les fermetures avancées des points  de vente des établissements  touristiques qui « ont  impacté  drastiquement l’activité touristique et l’ensemble de notre business ».

Les deux font savoir que « compte tenu du manque de visibilité et devant la difficulté d*imaginer une pseudo-reprise et ce, malgré  le respect par les professionnels des mesures sanitaires de circonstance, l’Association Régionale des Agences de Voyages de Casablanca/Settat se joint à l’Association de l’Industrie Hôtelière de Casablanca et sa Région pour lancer un signal de détresse ».

Et d’ajouter que « cette situation risque de causer d’une part la fermeture de plusieurs agences de voyages et hôtels de la grande région Casablanca/Settat et d’autre part une crise sociale manifestée par une perte sèche de ressources humaines qualifiées ».

Devant ce triste constat, les professionnels des 2 associations « s’engagent à mettre tout en œuvre pour collaborer ensemble dans le cadre d’un partenariat win/win et ce, en ces moments de crise qui s’avèrent critiques pour tout le secteur. Aussi, les professionnels des agences de voyages et hôteliers de Casablanca/Settat sollicitent avec insistance un soutien indéfectible et en particulier:

  • Prolonger les mesures de soutien par la contribution financière du CVE/CNSS au profit du personnel des entreprises des agences de voyages et hôtels de la région Casablanca/Settat jusqu’au décembre 2022.
  • Reporter toutes les échéances fiscales et bancaires et accorder un délai sans frais aux crédits des employés et aux crédits des entreprises.
  • Aménager le paiement des primes d’assurances RCP  exigées particulièrement pour les agences de voyages,
  • Accorder des subventions aux entreprises selon Ie bilan 2019 avec un plafond à l’image de plusieurs pays (Europe et Amérique).
  • Exonération des impôts.
  • Déclarer la pandémie Covid-19 en tant que catastrophe naturelle

Toutefois, les 2 associations se disent engagées « dans  une dynamique de consolidation pour constituer un front commun de lutte contre cette pandémie et préparer une base certaine de reprise que nous appelons de tous nos vœux ».

Source

Articles Liés

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER

Ne manquez pas les nouveautés que nous réservons à nos fidèles abonnés.

Viens de paraître :

« Le Spécial Top Résa 2022, d’Hôtellerie News »