samedi , septembre 21 2019
Home / ACTUALITÉS HÔTELLERIE / Youssef Attari à la tête du Suite Hôtel Casa Diamond

Youssef Attari à la tête du Suite Hôtel Casa Diamond

Youssef Attari El Filali, ce jeune patron incontournable dans la scène hôtelière de la capitale économique où il se confirme de plus en plus, vient de prendre les rênes du nouveau 5 étoiles le Suite Hôtel Casa Diamond auquel, d’ailleurs, il a pratiquement participé dans la mise en place, également en termes d’effectifs humains, de son offre, standards, de son ouverture en 2018 et, surtout, de son positionnement depuis.

Pas étonnant eu égard à son parcours d’une quinzaine d’années en France, en termes de perfectionnement de son métier d’abord, de gestion d’entreprises touristiques et hôtelières et d’accompagnement des nouveaux investissements, ensuite. Vocation prouvée qui a d’ailleurs mené les propriétaires du Suite Hôtel Casa Diamond à l’investir de leur confiance pour diriger ce bijou mignon de l’hôtellerie de Casablanca. Non pas qu’il doit passer du temps pour s’y adapter ou de connaître le personnel, car il sait tout de la structure, de bout en bout de la chaîne.
Avec lui, on doit s’attendre à un repositionnement en force de l’unité, du moment que Youssef Attari El Filali connaît bien son affaire, que ce soit au niveau du management que des parts de marchés.

En plus de ses nouvelles fonctions, il dirige le Down Town Hotel by BLH au Maarif et entend donner à ses compétences de dirigeant beaucoup plus d’éclat en tant que stimulateur et accompagnateur des nouveaux investissements hôteliers au Maroc, dans un premier temps.

Sa nouvelle mission est de capitaliser, donc, sur les 70 suites du Suite Hôtel Casa Diamond réparties sur 10 étages, du Rooftop au 11ème étage qui ne manquera pas de faire des émules pendant cet été pour les cocktails dînatoires avec vue imprenable et pittoresque sur Casablanca.

Vérifiez également

Hôtellerie de luxe : Un palace de plus à Marrakech

Le célèbre groupe hôtelier indien Oberoi annonce l’ouverture, le 1er décembre prochain, de sa 1ère …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *