19.8 C
Casablanca
lundi, septembre 26, 2022
spot_img

ISRAËL: UN MARCHÉ QUI PEUT RELANCER LE TOURISME AU MAROC

A l’approche du Pessa’h, l’une des fêtes de pèlerinage du judaisme, le Maroc s’apprête à accueillir plusieurs milliers de juifs marocains installés en Israël. Un nouveau marché émetteur pour le Royaume, qui peut appuyer la relance. Cet article est une revue de presse de l’hebdomadaire La Vie Éco.

A partir de la mi-avril, la communauté juive s’apprête à fêter le Pessa’h, l’une des fêtes majeures de pèlerinage du judaïsme. Dans sa livraison hebdomadaire, La Vie Éco relève que plusieurs milliers de juifs marocains installés en Israël «voudraient sans doute passer cette fête au Maroc». Une aubaine pour le Royaume qui, fort des nouvelles lignes directes le reliant à Israël, peut compter sur ce marché émetteur pour relancer son tourisme.

Cette opportunité, l’Office national marocain du tourisme (ONMT) en est conscient. Selon l’hebdomadaire, l’institution dirigée par Adil Fakir est actuellement en campagne à Tel-Aviv. Après Paris et Londres, l’Office a fait une escale le 29 mars dans la capitale israélienne pour accompagner les opérateurs marocains du tourisme. Parmi les objectifs annoncés, l’établissement de nouveaux partenariats avec les

Après une première réunion concluante avec la compagnie aérienne ISRAIR, les équipes de l’ONMT ont poursuivi le processus d’activation des routes aériennes entre les deux pays, rapporte La Vie Éco. Au programme, une rencontre avec la compagnie El Al pour discuter de l’augmentation des fréquences aériennes. L’ONMT espère ainsi la mise en place des liaisons Tel Aviv-Casablanca et Tel Aviv-Marrakech.

Pour rappel, les responsables de l’ONMT ont présidé une importante délégation d’opérateurs touristiques marocains. Cette délégation s’est rendue à la capitale israélienne pour prendre part au Salon International Mediterranean Tourism Market (IMTM) de Tel-Aviv, les 29 et 30 mars. Selon La Vie Éco, cette messe est le plus grand rendez-vous de l’industrie touristique en Israël.

Adel El Fakir, directeur général de l’ONMT, explique que «cette première participation a été concluante à plusieurs niveaux. Il était important pour l’office d’accompagner les opérateurs marocains en vue de capter de nouveaux partenaires et de mettre en place les modèles de collaboration pour activer les flux touristiques au départ de ce marché à fort potentiel».

Source : le360.ma

Articles Liés

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

- Publicité -spot_img
- Publicité -spot_img

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER

Ne manquez pas les nouveautés que nous réservons à nos fidèles abonnés.

Viens de paraître :

« Le Spécial Top Résa 2022, d’Hôtellerie News »