19.1 C
Casablanca
mercredi, décembre 8, 2021
spot_img

Fatima-Zahra Ammor annonce un budget d’investissement de plus de 616 MDH pour le tourisme

Le budget prévisionnel alloué à l’investissement pour le département du tourisme s’élève à plus de 616,66 millions de dirhams (MDH) (hors dépenses du personnel) au titre de l’année 2022, a indiqué, ce mardi à Rabat, la ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’économie sociale et solidaire, Fatima-Zahra Ammor.

S’exprimant lors de la discussion du projet du budget du ministère devant la Commission des secteurs productifs à la Chambre des Représentants, dans le cadre du Projet de Loi de finances (PLF) au titre de l’exercice 2022, Ammor a fait savoir que le budget dédié au fonctionnement pour le même département se situe à 63,14 MDH.

Au détail, le budget du tourisme (fonctionnement et investissement) prévoit une enveloppe de plus de 107,67 MDH pour l’administration centrale en 2022, un montant en hausse de 72% par rapport à cette année, près de 17,43 MDH pour les établissements de formation, ainsi que des subventions à l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) et à la Société Marocaine d’Ingénierie Touristique (SMIT) de respectivement 300 MDH et 254,7 MDH, a précisé la ministre.

Pour ce qui est de l’Artisanat et de l’économie sociale et solidaire, un budget (hors dépenses du personnel) de plus de 333,79 MDH est prévu pour l’année prochaine, réparti sur le fonctionnement (152,66 MDH) et l’investissement (181,13 MDH), a fait savoir Mme Ammor.

Ainsi, une enveloppe de plus de 230,24 MDH sera allouée à l’administration centrale, tandis que les subventions à l’Office du développement de la coopération (ODCO), à la Maison de l’Artisan, aux Chambres d’artisanat et aux services de l’Etat gérés de manière autonome (les établissements de la formation professionnelle) s’élèvent respectivement à 34 MDH, 40 MDH, 27,6 MDH et 1,95 MDH, a-t-elle noté.

Par ailleurs, la ministre a passé en revue les grandes lignes du plan d’action au titre de l’année 2022. Il s’agit notamment d’intensifier les efforts dans le cadre du Comité de Veille économique pour accompagner le secteur touristique dans les meilleures conditions, d’encourager l’investissement touristique, et de développer l’écotourisme et le tourisme balnéaire et culturel.

Le ministère prévoit aussi dans son plan d’action d’orienter l’intervention de la SMIT particulièrement vers la relance de la dynamique des investissements touristiques, en tenant compte des orientations du Nouveau Modèle de Développement.

Il s’agit également d’accompagner le redémarrage du secteur d’artisanat et la mise en œuvre des programmes et projets de restructuration, ainsi que de donner un nouvel élan à l’économie sociale et solidaire, notamment à travers l’encouragement et l’accompagnement de la création de coopératives et d’entreprises sociales de nouvelle génération.

Source

Articles Liés

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

- Publicité -spot_img

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER

Ne manquez pas les nouveautés que nous réservons à nos fidèles abonnés.